Actualités > Finance
ActuFinanceImmobilier
 

Que faut-il savoir sur la micro-entreprise ?

Beaucoup d’entrepreneurs adoptent aujourd’hui le statut de micro entrepreneur compte tenu des multiples opportunités qu’il offre. Ce statut caractérise les entrepreneurs qui font leur activité seule et qui ont choisi le régime fiscal du micro en termes d’impôts. Voici l’essentiel à savoir sur ce régime.

Définition et caractéristique d’une micro-entreprise

La micro-entreprise est un régime social et fiscal simplifié et unique auquel peuvent adhérer certaines entreprises. Il s’adresse particulièrement aux entreprises individuelles à responsabilité limitée et aux entreprises unipersonnelles à responsabilité limitée. Les micros entreprises qui font une activité artisanale ou commerciale sont inscrits dans le régime micro-BIC et celles qui exercent une activité libérale sont sous le régime micro-BNC.

Pour l’inscription d’un auto-entrepreneur, il faudra simplement faire une déclaration auprès du centre de formalités des entreprises ou en ligne. Lors de la déclaration, le micro-entrepreneur doit fournir certaines informations nécessaires. Il s’agit des informations sur son identité, la date de début d’activité, la déclaration sociale, le régime micro fiscal et la déclaration relative à l’activité.

Les conditions d’obtention du statut de micro-entrepreneur

Certaines conditions doivent être respectées afin de bénéficier du régime micro-entreprise. En premier lieu, le micro entrepreneur ne doit pas exercer une activité interdite. Il s’agit donc des activités agricoles relevant de la MSA, des activités rémunérées par des droits d’auteurs et des activités réglementées du droit.

Ensuite, ce professionnel devra respecter les seuils de chiffre d’affaires. Les plafonds dépendent de la nature de l’activité menée. Pour les activités de vente de logements, de fourniture de denrée ou de vente de marchandises, il faudra un chiffre d’affaires de 176 200 euros. Par contre pour les prestations de services commerciaux et les locations meublées, il faudra 72 600 euros.

Les avantages et inconvénients d’une micro entreprise

Comme tout autre statut, le statut de micro entrepreneur présente des avantages et quelques limites qu’il faut connaître avant d’y adhérer. Le premier avantage de ce statut est la simplification des obligations comptables. En effet, un micro entrepreneur jouit d’obligations comptables minimales. En clair, il n’est pas contraint de faire un bilan annuel et des comptes.

De ce fait, il peut se passer des prestations d’un expert-comptable. De même, du point de vue de la fiscalité, l’abattement forfaitaire est simple lorsqu’on le compare aux autres statuts. En termes d’inconvénients, il faut relever l’absence de facturation des TVA qui n’excèdent pas un certain seuil des bénéfices et qui ne sont pas déductibles des achats. Cela peut donner lieu à des charges importantes lors d’un investissement important.




Vous recherchez un spécialiste de la finance?

Vous pouvez trouver les meilleurs professionnels grâce à notre plateforme digitale. Voici la liste des communes ayant le plus de succès sur notre site MesFinancesPrecieuses :
Ce site internet est un annuaire gratuit dédié aux spécialistes de la finance
professionnels
Cette plateforme a pour vocation d’aider les professionnels de la finance à trouver de nouveaux contacts pour développer leur activité.
MesFinancesPrecieuses
Partage de réalisations - Messagerie gratuite - Echanges de liens - Profils 100% gratuits.